Pre-workout

Pre-workout

Les preworkout pour la musculation aident non seulement à accroître ses muscles, mais aussi à stimuler ses entraînements. Pour les culturistes, les preworkout d'entraînement viennent compléter les régimes alimentaires afin d'assurer des performances maximales. Ces formules agissent positivement sur l’endurance en atténuant voire en supprimant la fatigue. Le résultat est donc une activité physique plus intense et plus durable.

Les stimulants interviennent sur le système nerveux central et sur le système cardiovasculaire, augmentant considérablement le volume d’entraînement. On retrouve principalement de la caféine et du guarana dans la plus part des pre-workout. Le dosage est important et permet une stimulation sans faille. Prenons l’exemple courant du café. Boire plus de trois tasses de café en une journée peut être perçu comme un excès et pourrait avoir des effets néfastes sur la santé, tandis que boire une seule tasse est avantageux. La dose optimale de caféine pour un habitué qui pratique la musculation est de 200 à 300 milligrammes par jour. Les débutants commenceront par des preworkout de musculation légers. En progressant, ils augmenteront l'intensité des boosters pour finir sur des formules très spécifiques réservées aux athlètes expérimentés.

Les effets directs des stimulants sur le bodybuilder

Le premier effet ressenti par le culturiste est l’excitation nerveuse accompagnée d’une meilleure concentration. À cet état, le sportif contrôle mieux ses muscles. Il est capable de soulever des charges plus importantes.

Ces produits contiennent également des précurseurs d'oxyde nitrique comme de la L-Arginine. Grâce à la vasodilatation qu'engendre ce genre de substances, beaucoup plus d'oxygène et de nutriments sont transportés vers les muscles. De ce fait, l’énergie fournie est plus élevée, ce qui donne plus d’endurance et plus de performance sans parler de la congestion musculaire extreme.

Le bodybuilder qui prend des stimulants ne ressent pas la fatigue. Les produits réduisent également la sensation de douleur. La personne trouve alors l’opportunité de se dépasser et de s’entraîner pendant plusieurs heures pour grâce aux pre-workout de musculation.

Prenons cette fois l’exemple des stimulants comme la caféine ou la taurine dont les effets se font sentir une heure environ après l’ingestion. La fatigue physique diminue. Le sujet ne ressent plus le sommeil. Il se sent plus fort, sa confiance en lui augmente. Cette sensation "d’euphorie" est accompagnée d’une meilleure concentration, d’une facilité à réfléchir et de se focaliser. Sans faire des excès, l’haltérophile est tenu à utiliser ces atouts pour améliorer son contrôle sur les charges qu’il aura à soulever.